L’ostéopathie chez le bébé et la femme enceinte

Quel est le but de l’ostéopathie pour les femmes enceintes ? Quelles sont celles qui doivent consulter et pourquoi ?

L’ostéopathie est un ensemble de techniques manuelles, douces et sans douleur qui convient à tout le monde: femmes enceintes, bébés et enfants sans aucune contre indication.

Bien choisir son praticien est essentiel pour être en sécurité et en confiance. Je conseille aux femmes de se faire suivre en ostéopathie tout au long de la grossesse même s’il n’y a pas de douleur particulière. L’ostéopathe préviendra justement d’éventuelles douleurs et favorisera un bon accouchement en redonnant de la mobilité au bassin et aux lombaires.

Une consultation par trimestre en dehors de toute douleur est bénéfique.

L’ostéopathie peut elle aider en cas de bébé mal positionné ou en cas de risque de césarienne ?

OUI!!! Bien évidemment, si le bébé est mal positionné c’est souvent parce qu’il n’a pas la place nécessaire dans le ventre de la mère.

En travaillant sur la mobilité du bassin et en rétablissant un équilibre au niveau du périnée on à souvent de très bons résultats.

Comment une femme enceinte sait elle qu’elle doit consulter ?

Le mieux c’est de ne pas attendre d’avoir mal pour consulter.

Je conseille toujours une consultation par trimestre la première vers le 3ème mois de grossesse.

Si on consulte uniquement lorsque la douleur est déjà présente il faudra plusieurs consultations pour résoudre la cause du problème, tandis que si l’on utilise l’ostéopathie à titre préventif on anticipe les douleurs, cela est bien plus rapide et plus efficace.

Qu’en est-il des situations post-accouchement ?

L’accouchement comme on le sait, est un phénomène assez traumatisant pour l’enfant mais aussi pour le corps de la femme. Celui-ci subit de nombreuses transformations durant 9 mois et l’accouchement sollicite énormément de muscles et d’articulations au niveau du bas ventre.C’est pour cela qu’un « check-up » est plus que nécessaire après l’accouchement.

Premièrement afin fin de vérifier que le bassin s’est correctement remis en place, une mauvaise position du bassin pouvant entrainer des complications au niveau du nerf sciatique. Mais également afin de prévenir les douleurs précoces lors d’une prochaine grossesse. On peut consulter environ deux semaines après l’accouchement.

Et pour les bébés ? A partir de quel âge ? Et quels signes indiquent qu’un bébé a besoin ?

Comme je le dit plus haut, l’accouchement est éprouvant pour le bébé. Aussi, tous les bébés peuvent consulter dans le cadre d’ostéopathie préventive. Elle peut être pratiquée dès la première semaine de vie sans risque. Les techniques sont extrêmement douces, l’enfant peut même s’endormir, ce qui arrive souvent.

 L’ostéopathie soigne les torticolis des nourrissons, très courants et qui peuvent parfois poser problèmes pour l’allaitement notamment,  les têtes plates (plagiocéphalie), les reflux, les coliques…

En ce qui concerne le problème de la tête plate, le plus important est de faire la première consultation avant les 3 premiers mois de l’enfant car au delà de cette date, le crâne commence à s’ossifier et cela devient beaucoup plus long et difficile à soigner.

 Si en grandissant un bébé a du retard sur sa motricité, peut-on consulter un ostéopathe ?

Si un enfant à été vu rapidement après la naissance et que cela peut être pris en charge très tôt et les résultats sont flagrants.Les troubles de la motricité sont souvent lié à des « dysfonctionnements de mobilité crânienne » c’est à dire des tensions au niveau du crâne dues à l’accouchement. Cependant même plus tard l’ostéopathie peut beaucoup aider sur la motricité de l’enfant.

Source : http://larenemere.com/losteopathie-chez-le-bebe-et-les-femmes-enceinte/


Share this Post